Les seniors : le « punching ball » idéal des publicitaires!

les seniors, le

Jusqu’à quand va-t-il falloir répéter que les seniors méritent mieux que le traitement qui leur est infligé dans tant et tant de campagnes de publicité ?

Tous les mois, en France, comme à peu près partout ailleurs, de nouvelles pubs sortent qui se « paient une bonne tranche de vieux ». Comme si pour les créatifs des agences généralistes un senior est forcément, vieux et ratatiné, porte un dentier, ne comprend rien à rien ou pire, est bien souvent méchant ! Drôle d’époque où on respecte les « minorités visibles » (groupes ethniques, gays) comme la prunelle de nos yeux dans toutes les communications (et c’est tant mieux) et où on peut ridiculiser le « troisième âge » sans aucune retenue puisque de toute façon ça amuse la profession publicitaire et surtout, que personne ne proteste.

Ce n’est pas le moindre paradoxe de notre époque, plus la proportion de seniors augmente dans la Société (un tiers de notre population a plus de 50 ans) et plus les annonceurs et leurs agences de publicité se délectent à les utiliser de manière ridicule ou en maniant un humour d’un goût plus que douteux.
2 exemples pris parmi tant d’autres: la pub TV des chips Lays , tout d’abord. On y voit un jeune homme, le petit-fils, qui embrasse ses grands-parents, s’en va en faisant tomber par terre, malencontreusement, son paquet de chips Lays. La grand mère se précipite pour le ramasser, jusqu’à ce que le grand père, utilisant sa canne de marche, lui fasse un « croche pied » vicieux par derrière pour qu’elle s’effondre sur le sol. Là dessus, à son tour, il se précipite à la recherche du sachet Lays, en profite, au passage, pour redonner un coup de canne à la mamie gisant toujours par terre, arrive au sachet, s’en saisit avec un sourire conquérant, jusqu’au moment où se retournant, il constate que la mamie tient son dentier (à lui) dans sa main en lui adressant un sourire narquois. Là dessus, le petit-fils revenu chercher son paquet de chips, le reprend des mains de son grand-père, l’embrasse et s’en va.
Belle illustration de ce que pensent les créatifs des vieux : ils sont avides, méchants, portent des dentiers et sont …stupides. Joli résumé de l’imagerie omniprésente dans les cerveaux des concepteurs publicitaires !

L’autre publicité est, je trouve, encore moins acceptable. Celle des AGF qui met en scène une famille qui arrive chez la grand-mère. Une petite fille ouvre la porte de la maison et se précipite un peu partout dans les différentes pièces en appelant : « Mamie, Mamie, où es tu ? ». Ne trouvant pas sa grand-mère et de plus en plus inquiète devant cette maison visiblement inoccupée depuis un certain temps, elle revient, très inquiète devant ses parents qui la regardent l’air très triste…
« Elle est partie pour un long voyage » répondent-ils en laissant planer comme un affreux doute…Jusqu’à ce que l’écran change totalement de tonalité et que l’on retrouve la Mamie en question au bord de la mer d’une plage exotique, en train visiblement de « s’éclater » grâce, bien sûr, aux merveilleux contrats AGF qui lui permettent de profiter de sa belle retraite !
Ah, j’entends d’ici, certains défenseurs inconditionnels de l’humour en publicité, me dire que le cœur de cible des chips Lays n’est sûrement pas les seniors, alors qu’on peut se permettre de ridiculiser autant… (ben voyons).
Ici, hélas, on s’adresse clairement à un cœur de cible de quinquas et plus…Mais c’est tellement drôle, tellement bon de manier l’humour noir à propos des seniors. Rappeler quand on les met en scène ou quand on promeut un produit à leur attention que la mort n’est jamais loin, c’est d’une rare finesse qui fait hurler de rire chaque année les publicitaires réunis dans les jurys d’auto-congratulation et auto-célébration de leur génie créatif au Festival de Cannes du film publicitaire…
Inutile de dire que ce traitement des « vieux » par les agences et leurs clients ne fait que refléter l’image de la vieillesse dans notre Société hystériquement jeuniste.

Inutile de dire aussi, que ces publicités déplaisent à une proportion de plus en plus grande de consommateurs expérimentés qui s’éloignent des excès des « pubards » en se disant que décidément « ils ne comprennent plus rien aux campagnes de pub »…

Messieurs les « pubeurs » qui vous amusez tant à ridiculiser un tiers de la population française, il serait peut être temps d’ouvrir les yeux sur la réalité de notre Société, elle a changé et vous risquez bien d’être … les derniers à vous en apercevoir !

A propos JEAN-PAUL TREGUER

Président de TVLowCost et de Senioragency
Cet article, publié dans 1, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s